LE CULTE DU SACRIFICE: le Blog du GRAT devient la "La Lettre du GRAT"

Publié le par Evariste DJETEKE

LE CULTE DU SACRIFICE: le Blog du GRAT devient la "La Lettre du GRAT"

C'est toujours avec une grande angoisse qu'on se lance dans la réalisation d'un projet quel qui soit. En ce qui concerne le monde de la presse, cette angoisse est d'autant plus grande que le parcours est parsemé d'embûches.

C'est donc dans un contexte national et international mouvant que nous venons de revoir et de reformuler le Blog du GRAT qui devient la "Lettre du GRAT". Nous continuions dans la même dynamique avec la même volonté.

Nous avons toujours l'ambition de contribuer à la conquête des libertés et de faire le lobbying de nos idées. Un combat courageux que nous avons engagé avec les autres par le truchement de ce « laboratoire d’idée ». Un combat digne qui attend beaucoup de vous, en terme de contribution, de suggestion mais aussi de critiques constructives et objectives. C’est le combat qu’il faut préférer à celui des armes, de l’indignité et de la trahison. Les tchadiens où qu’ils soient, se doivent de participer à ce noble combat.

Dans notre pays le Tchad, les multiples plâtrages, les esquives, bref la politique de l’Autriche appliqué par les régimes successifs depuis 1975 semble avoir trouvé ses limites.

Le bilan de ces années est catastrophique : « une unité nationale menacée, une conscience civique faible, un Etat confisqué qu’il faut restaurer et dont l’impersonnalité doit être affirmée, une stagnation de l’économie, une société bloquée, gangrenée par la mal gouvernance, une éducation en crise, une insécurité à l’intérieur du pays et au niveau des frontières ». Cela est la conséquence d’un manque de volonté politique et d’une absence d’un choix politique, socioéconomique et culturel clair.

Mais fidèle à leur logique aveugle, nos hommes politiques persistent dans leurs erreurs, en prolongeant ainsi l’horrible récréation. Complètement coupés de leur base, ils prennent des mesures qui n’ont aucune chance d’avoir l’adhésion populaire. Rejetés par certaines puissances, ils deviennent un boulet pour la France qui a elle seule, ne pourra éternellement assurer leur survie politique. Déjà elle affiche des signes d’irritation. Idriss Déby ITNO et « son Tchad » ne figure plus en bonne place dans le carnet d’audience de Hollande... La lettre du GRAT vous informera de la suite... Lisons ensemble cette Lettre!

Le moment semble donc venu pour « oser inventer l’avenir » d’un autre Tchad, c’est –dire « le passage d’une société où les hommes sont le jeu de forces aveugles et brutes qui les dominent et les écrasent à une société où ils deviendront véritablement maîtres de leur propre destin et avanceront hardiment sur le chemin du progrès ».

Ce moment est celui des jeunes, des étudiants, des cadres comme ce blog aussi.

Aujourd’hui, le danger pour nous est de s’endormir sur les mérites d’une démocratie qui n’en est pas une.

La mission que s’est assignée ce blog peut, certes, sembler ambitieuse, mais cela s’impose tout de même si elle aspire, avec l’ensemble des tchadiens et des autres africains, à promouvoir et à défendre toutes les libertés et la démocratie.

Publié dans Edito

Commenter cet article