Création à Paris de l'Observatoire des maires en danger

Publié le par Evariste DJETEKE

Création à Paris de l'Observatoire des maires en danger

Vers la mise en place d'un "observatoire international des maires en danger". L'idée est agitée par le Conseil de Paris, pour voler au secours des "maires en danger" comme Khalifa Sall, emprisonné depuis mars dernier pour détournement supposé. Sur proposition de Patrick Gluckman, adjoint au maire de Paris en charge des relations internationales et de la francophonie, le Conseil a appelé à la protection des "maires en danger" à travers le monde.

"Khalifa Sall, maire de Dakar, emprisonné à cause de son bilan et de ses ambitions politiques, élu député depuis sa prison, a vu le paiement de sa caution refusé et son procès fixé ce jeudi", relève le Conseil de Paris dans un communiqué exploité par le quotidien L'observateur.

Le document de faire constater que "Dans de nombreuses situations, ces élus pourtant légitimement désignés par le suffrage universel, ont été remplacés par des représentants de l'État central, souvent dans des conditions brutales. Qu'il s'agisse des maires d'Antananarivo, de Chisinau, de Cotonou, de Niamey, de Caracas ou encore des maires kurdes de Turquie, plus d'une centaine de maires ont été arrêtés en 2016".

Le conseil de Paris, dans le même document, dit "son attachement à la préservation de la démocratie locale et fait part de sa vive préoccupation quant aux arrestations arbitraires, à la détention, aux suspensions de leurs fonctions ou aux poursuites judiciaires dont sont victimes de nombreux maires et élus locaux de capitales et de grandes villes du monde". GRAT avec seneweb

 

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article