Déby soumis à un régime strict: moins de cigarette, plus d'alcool

Publié le par Evariste DJETEKE

Déby soumis à un régime strict: moins de cigarette, plus d'alcool

Maputo, Juillet 2003, en plein sommet de l'UA, Idriss Déby Itno quitte précipitamment la salle de conférence.  Après quelques  heures de vol , son avion se pose à Ndjam. mais le Chef de l'Etat n'en descend pas. C'est le PM, Moussa Faki Mahamat qui monte à bord. L'avion remet les gaz pour Paris, où le Chef de l'Etat est admis à l'hopital américain de Neuily-sur-Seine. Les rumeurs les plus folles circulent plusieurs jours.

Quelques  jours plutard, IDI revèle dans une interview à JA qu'il souffre d'une colopathie, conséquence d'une mauvaise alimentaion au temps où il combattait les forces libyennes dans le désert tchadien.

"J'ai eu un malaise dû à une hausse subite de ma tension artérielle qui est monté jusqu'a 22. Pour ne rien vous cacher, j'ai souffert , au cours des années 1970 -1980. de problèmes d'amibes qui sont des parasites du tubes digestif".

Depuis cet épisode,  la santé du Président est suivi avec plus d'attention. Il séjourne régulièrement à l’Hôpital américain, où il consulte le Docteur Jean Louis Paillet, spécialiste de chirurgie endocrinienne et digestive . Siestes et heures de repas régulières, beaucoup moins de cigarettes et presque plus d'alcool.  Le Chef d'Etat de  65 ans s'est imposé une hygiène de vie plus saine. Un peu moins alerte physiquement, l'ex colonel maquisard, s'appuie sur une canne quand il doit se tenir debout longtemps.  Le pilote qui aimait s'installer aux commandes d'un Transall ou encore prendre le volant  de son 4X4 et semer son cortège ne vole  ni ne conduit plus. "Le médecin lui conseille d'arrêter" confie un de ses proches. JA (Le titre est de la Lettre du GRAT)

Publié dans opinion, politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article