Enlèvement de Ngadjadoum Daniel, journaliste

Publié le par Evariste DJETEKE

Enlèvement de Ngadjadoum Daniel,  journaliste

Crainte dans le milieu de la presse au Tchad. La presse locale affirme que plusieurs journalistes et directeurs de publication sont menacés par l’Agence nationale de la sécurité (ANS).

Les raisons de cette présumée traque n’ont pas été explicitées. Mais, les inquiétudes se sont amplifiées avec l’enlèvement de Ngadjadoum Daniel, journaliste et chef de cabinet de l’opposant Yorongar Ngarléjy. Une information confirmée par l’opposant sur sa page Facebook.

Directeur de publication du journal “Le Visionnaire”, Ngadjadoum Daniel aurait été enlevé dimanche par des inconnus à la sortie de l‘église, trois jours après avoir été convoqué à la police. Une fois de plus, les soupçons pèsent sur l’ANS, qui serait à l’origine de ce rapt. Belangar Larmé, le président de l’Union des Journalistes tchadiens a condamné cet enlèvement avant d’appeler le gouvernement à protéger les journalistes.

Depuis l‘élection présidentielle d’avril 2016 qui a vu la victoire à un cinquième mandat du président Idriss Déby, l’opposition – qui a vivement contesté ces résultats – dénonce des enlèvements. La plus retentissante concerne la présumée disparition d’une vingtaine de militaires et policiers qui n’auraient pas voté pour le président Déby lors de ces joutes. Africa news

Publié dans politique, justice

Commenter cet article