Militaires disparus au Tchad: un rescapé témoigne (DW)

Publié le par Evariste DJETEKE

Militaires disparus au Tchad: un rescapé témoigne (DW)

Accusé d'avoir donné son vote à l'opposition, lors du scrutin du 9 avril, ce militaire a été enlevé et menacé de mort. Il a pu s'échapper. Dans le même temps, l'affaire des militaires disparus a été classée sans suite.

"Ils nous ont amené au sous -sol, à la présidence, m'ont menotté, placé devant une piscine de crocodiles".

Le procureur de la République du tribunal de Grande Instance de N'Djamena a décidé il y a un peu moins de deux semaines, de classer sans suite l'enquête ouverte dans l'affaire des militaires présentés comme disparus, au lendemain de la présidentielle du 10 avril dernier.

Sa décision survient alors que quelques militaires rescapés affirment qu’ils ont été arrêtés et torturés – notre correspondant au Tchad, Dariustone Blaise a pu rencontrer l’un d’entre eux, qui après avoir été menacé d’être jeté aux crocodiles, a pu s’échapper par les égouts.

L'opposition exige la réouverture de l'enquête, dont "la conclusion hâtive constitue une insulte à l'endroit des parents et des proches des militaires qui n'ont toujours pas réapparu depuis cette sordide histoire", a déclaré Saleh Kebzabo, son chef de file. DW

Publié dans opinion

Commenter cet article