Contrat Metz: Le Tchad dément son investissement direct

Publié le par Evariste DJETEKE

Contrat Metz: Le Tchad dément son investissement direct

Le "Tchad, Oasis du Sahel" n'est pas une opération financée par le gouvernement tchadien, indique le ministre des Sports devant la polémique qui enfle
AFP

Le gouvernement tchadien n'a pas versé un centime dans le contrat de sponsoring avec le FC Metz, a indiqué le ministre tchadien des Sports, Miarom Betel, à peine rentré dans son pays après son week-end à Metz. Et certainement pas 8 milliards de francs CFA, l'équivalent de 12 millions d'euros.

Selon le ministre, la totale responsabilité financière de cet engagement en faveur du tourisme au Tchad repose sur les épaules de la société LC2 International, du Béninois et ancien joueur du FC Metz, Christian Lagnidé. Le financement est sponsorisé par des entreprises, le patronat tchadien et la Chambre de commerce, a-t-il précisé.

Le ministre reconnaît que des discussions ont été fructueuses avec les dirigeants du club messin autour de la détection de jeunes joueurs tchadiens et de leur intégration future chez les Grenats ou dans un club belge partenaire stratégique.

Après l'annonce de la signature d'un contrat de trois ans, de nombreuses voix s'étaient élevées pour critiquer cet investissement, dont celle d'un journaliste d'opposition tchadien en exil à Paris, qui l'avait estimé à trois millions d'euros par saison.

Publié dans sport culture

Commenter cet article