Mbaimong Guedmbaye Brice échoue dans un puits de pétrole vide

Publié le par Evariste DJETEKE

Mbaimong Guedmbaye Brice échoue dans un puits de pétrole vide

Vêtu d'une longue tunique blanche, il a déclaré les traits tirés, avoir assisté aux négociations avec le leader du MPTR, (Mouvement des patriotes Tchadiens pour la République), Brice Mbaimong Guedmbaye. Cet ancien ministre, originaire de la même région que M. Guedmbaye est catégorique. "Mon jeune frère a été naïf. On lui a fait miroiter le Ministère du pétrole. Il n'en fallait pas plus pour qu'il tombe dans ce piège".

Comme tous les traitres sans aucune conscience, tous les cris, tous les écrits, ne l’émeuve guère. Un des proches de Brice Mbaimong Guedmbaye racontera d’ailleurs qu’il n’a jamais imaginé que ce « jeune politicien » était aussi amoureux de l’argent facile, l’argent de la trahison.

Brice aime l’argent et tout ce qui va avec renchérit un de ses collègues. De telles faiblesses ne combattent pas une dictature vieille de 26 ans. Une autre anecdote rapporte que Brice Guedmbaye avait des relations séculaires et secrètes avec le régime MPS que même si le pouvoir lui était offert il le redonnerait à Idriss Déby Itno au nom de ce qui les unit.

Mais le prix de la trahison se paie cash et se paie cher et tôt ou tard
vis-à-vis des militants qui ont mis leur confiance en un homme qui n’en était pas un. Le prix de la trahison c’est que dans la mémoire collective de générations en générations, la postérité garde de vous l’image d’un traitre, d’un néant, de quelqu’un qui suscite à la fin du dégoût.

Idriss Déby Itno dispose de beaucoup d’argent d’État pour corrompre ceux parmi les opposants supposés être les « principaux » ou « importants » quand, à la veille d’un scrutin, il n’en suscite pas lui-même. On connaît comment Brice a fini, alléché par l’argent.. Ce retournement de veste, ce faux bond au FONAC aurait été payé à hauteur de plusieurs millions de francs CFA et ue promesse pour un poste juteux, pendant que les tchadiens ne voient même pas la queue du diable. Le Président Déby sait aussi acheter indirectement des opposants par le biais de ses soutiens intérieurs et extérieurs comme cet ancien ministre qui a démarché BRICE. Celui-ci a acheté des opposants, et non des moindres, pour le compte du MPS. C'est toujours lui qui a attiré Béral Mbiakoubou dans les prairies du MPS. Vous comprenez pourquoi l’opposition ne connaît que la route qui mène vers cet ancien ministre. Et jamais celle de la constance dans la lutte contre le régime de Déby. Donc, jamais l’horizontalité, toujours la verticalité qui, comme une source, déverse son torrent de fric. Le « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » de La Fontaine est une devise très réaliste, non? Le Tchad a une opposition réaliste, hyper-réaliste même, au sens de Machiavel, Monsieur Guedmbaye !

Toutes ces années de semblant de lutte pour mourir dans les bras de la pire des dictatures. « Tout ça pour ca » ? Dirait l’autre. Hélas ! Brice Mbaimong Guedmbaye et son parti ont vécu. Brice est brisé dans un puits de pétrole vide!

Publié dans politique

Commenter cet article